CLAIRE JACHYMIAK LES INVISIBLES
X

J’ai découvert Bourgogne Fonderie à Châtillon-sur-Seine en juillet 2010 à l’occasion d’une campagne photographique menée sur le territoire châtillonnais pour la Communauté de communes, mais le reportage fut trop succinct. Je voulais y retourner et rencontrer davantage les hommes qui y travaillent. J’ai finalement pu avoir libre accès aux lieux début novembre 2011. Mais c’était déjà le début de la fin. J’ai été témoin des derniers moments de vie de l’entreprise. Celle-ci était alors en redressement judiciaire et dans l’attente d’une réponse d’un éventuel repreneur, lequel s’est désisté avant le procès. La liquidation était donc inévitable. J’ai donc partagé les moments d’attente, de questionnement des équipes que j’ai accompagnées jusqu’au dernier jour où la liquidatrice est venue annoncer la fermeture définitive de l’usine. Cette expérience a été particulièrement riche humainement. Elle fut aussi très émouvante. J’ai souhaité aborder ce reportage de manière documentaire, en saisissant les gestes précis, difficiles et périlleux de l’activité, savoir-faire fascinant mais il m’a semblé également important de faire le portrait de ces hommes, comme un témoignage de la condition du métier de fondeur. L’environnement est d’une beauté post-industrielle saisissante. Quant aux hommes photographiés, les ouvriers, ils font partie des « invisibles ». Les candidats à la présidentielle 2012 en appellent tous à la « réindustrialisation », alarmés par le pays en crise qui voit ses usines fermer les unes après les autres.
Ce reportage est donc un témoignage du monde ouvrier d’aujourd’hui, de la désindustrialisation, des délocalisations, de la montée du tertiaire. Et du chômage qui touche de plus en plus les zones rurales comme celles-ci. Je remercie très chaleureusement toute l’équipe qui m’a si bien accueillie (et offert une miniature du vase de Vix ainsi qu’un petit sanglier en plomb). Ce reportage leur est dédié.

Ce reportage est finaliste du concours de SOPHOT en 2012, site dédié à la photographie environnementale et sociale. Une sélection de photos exposée à la Galerie Fait & Cause en juillet 2012. Reportage diffusé sur www.sophot.com